Changement de look au CP!

Le vendredi 16 novembre était à marquer d’une pierre ( ou peut-être serait il plus exact de dire d’une table!) blanche. En effet, les enfants du CP, en arrivant à l’école, étaient ravis de découvrir leur classe remeublée de tables et de chaises aux coloris joyeux. C’était, dans le couloir, pléthore de commentaires : Nos tables sont arrivées ! Ça y est, j’ai ma nouvelle chaise ! T’as vu, les CP ont de nouvelles tables ! Waouh, c’est joli chez les CP ! Oui, et alors, me direz-vous, pas de quoi en faire toute une histoire ! Mais oui, justement, vous répondrai-je… … Ce changement de mobilier a fait l’objet d’une histoire à suspense et maints rebondissements sont venus en jalonner les chapitres. Jugez plutôt : Septembre 2018 : un vote en Aga valide le besoin de changer le mobilier du CP. Ne perdant aucune minute et saisissant cet accord au bond (sait-on jamais, un revers de fortune est si vite arrivé !), j’effectue une première étude comparative sur catalogue. Le choix est arrêté : certaines tables et chaises seront réglables en fonction de la taille des enfants, d’autres seront fixes, les coloris sont déterminés : jaune et bleu (cela mettra du soleil dans les yeux pour les jours de pluie!) . Madame la Trésorière passe la commande. Jusque là, tout se passe au mieux : les meubles arriveront pendant les vacances d’automne, cela nous permettra de procéder tranquillement à leur installation et à l’évacuation des anciens. Avant les vacances, les enfants sont prévenus, le nouveau mobilier va arriver : il s’agit donc de retirer toutes les balles de tennis qui équipent les pieds des chaises et de les stocker dans...

Bizarre, surréaliste ou inquiétant?

Comme vous le savez sans doute, les enfants du CP apprennent à lire avec leurs petits camarades « les Alphas ». Cet apprentissage peut donner lieu, dans la classe, à quelques moments surréalistes. En effet, lors des premières dictées, des remarques fort bizarres sont faites par l’enseignante à ses petits élèves. Ces derniers jours,  on a entendu par exemple: « Tu es certain qu’il faut un robinet à côté de Monsieur A dans ton ami? » Ou encore: « Attention, la limace doit être plus grande que Madame E, sinon cela fera deux Madame E! » Je vous rassure, j’ai encore toute ma tête (ou presque) et, pour vous rassurer, voici  la traduction de ces deux remarques: « Tu es certain qu’il faut écrire un « r » à côté du « a » quand tu écris le mot « ami »? Attention, la lettre « l » doit être plus haute que le « e », sinon c’est comme si tu écrivais deux lettres « e »! Vous voyez, lorsqu’on a le décodeur, le surréalisme de la scène verse dans la normalité. A l’école, plus personne ne s’étonne de ces petites bizarreries qui font le quotidien de mes élèves du CP. Bienvenue à vous qui nous rejoignez sur la Planète des Alphas, vous n’avez pas fini d’être surpris!...

Merci les Bleus!

  Ce samedi 30 juin 2018 restera gravé, pour beaucoup d’enfants et de parents de notre école, dans les mémoires de chacun, à la rubrique : « Jolis souvenirs !» « Ah oui, » me direz-vous, « c’est le jour où les Bleus ont battu l’Argentine 4 buts à 3, en huitième de finale de la Coupe du Monde 2018 ! » « Mais non, » vous répondrais-je, « il n’y a pas que le foot dans la vie !…  c’était le jour où, sous un soleil rayonnant, par une chaleur quasi caniculaire, nous avons vu arriver tous nos petits élèves habillés en bleu et blanc pour célébrer la 25° kermesse de l’école ! » Cela faisait des jours qu’on la préparait cette kermesse, chacun ayant un rôle bien déterminé à jouer pour faire de cette journée une belle fête, conviviale et chaleureuse. Une journée de sourires, d’émotion et de rencontres parfois inédites. D’un côté, il y avait une équipe pédagogique et des enfants motivés, qui s’étaient donné comme objectif, d’offrir un spectacle bilingue, parlé, chanté et dansé, sur le thème de la protection de la planète à un public déjà acquis certes, mais très impatient de découvrir la prestation scénique des enfants. De l’autre côté, il y avait les parents et parfois les grands-parents, menés par une équipe de choc, qui avaient à cœur de relever le défi de proposer un délicieux repas et des boissons bien fraîches aux nombreux convives attendus dans la cour de l’école à l’issue du spectacle et d’animer ensuite, pour le plaisir de tous les enfants, des stands de jeux et des ateliers d’activités manuelles. Double défi donc, plus difficile à gagner que le match France Argentine ! Mais...

31 mai 2018 : Premier parcours du cœur : un franc succès !

Le 31 mai, journée mondiale contre le tabac, date prédestinée sans doute, les enfants de l’école internationale effectuaient leur premier parcours du cœur. Cette opération vise à sensibiliser les enfants aux risques cardiovasculaires et décline trois nombres : 0 – 5 – 60 au travers d’ateliers de sensibilisation à une bonne hygiène de vie : 0 tabac, 5 fruits et légumes par jour, 60 minutes d’exercice physique par jour. En amont de cette journée, un travail de sensibilisation à l’équilibre alimentaire avait été effectué dans toutes les classes avec l’aide d’une enseignante en nutrition. Des pyramides alimentaires, des menus types, de nombreux exercices avaient permis aux enfants de bien se préparer à la première étape de cette grande journée : prendre un petit déjeuner équilibré. Le jour dit, dans chaque classe, se trouvaient préparés, prêts à être dégustés, des fruits secs et frais, des compotes, du pain sous différentes formes, de la confiture, du beurre, du miel, du fromage, des œufs, du lait et du chocolat en poudre. A charge pour chacun, sous l’œil vigilant d’un adulte, de se composer un petit déjeuner équilibré. Ensuite s’enchaînèrent différents ateliers : Deux ateliers « 0 tabac », deux ateliers « sensibilisation aux premiers secours » et deux ateliers créatifs sur le thème du symbole « cœur » : le premier atelier de chaque série s’adressant aux enfants du cycle 2, le second aux enfants du cycle trois. Un dernier atelier « relaxation, bien-être », était quant à lui, destiné aux plus jeunes. Durant cette première partie de la journée, en se promenant dans les classes et dans la cour, on pouvait voir des grands de CM1, CM2 très attentifs aux dégâts que fait la cigarette...