Ceintures et calcul mental

Etonnant ! c’est à un judoka que l’on doit la mise en place en classe du CE2 dans notre école d’une technique de calcul mental appelée « ceinture ». Comme une ceinture de judo, exactement ! C’est d’ailleurs cet attribut sportif qui sert de référence dans l’apprentissage du calcul mental. Fernand Oury, judoka, avait observé les capacités des amateurs de judo à coopérer entre eux, malgré les écarts de niveaux éventuels dans leur groupe. Il envisagea alors de transférer cette honorable pratique sportive à l’école, répondant ainsi à des préoccupations pédagogiques. Une ceinture est donc la représentation symbolique d’un niveau de maîtrise correspondant à un ensemble de compétences identifiées. Au CE2, c’est dans le cadre de l’apprentissage du calcul mental que cette technique a été adoptée : à chaque ceinture correspond une couleur, indiquant clairement le niveau d’apprentissage acquis. Chaque élève peut ainsi se voir progresser jusqu’à devenir un maître du calcul mental....

« Qu’est-ce que c’est ? » Passeport vers la culture !

« Qu’est-ce que c’est ? » Mille fois, vos enfants ont posé cette question, parce qu’ils sont d’insatiables curieux qui dévorent le monde qui les entoure. Nous avons décidé d’en faire un rituel passionnant tous les vendredis au CE2, pour donner aux élèves le goût de la curiosité et de la recherche, et envisager l’étendue du vaste monde qui offre tant de merveilles insoupçonnées. En ce moment, les élèves répondent à des questions qui les mènent à la découverte d’un monument célèbre, parfois insolite, souvent dépaysant et toujours fascinant. Faire un tour du monde en photos, s’émerveiller, apprendre, avoir envie de visiter, d’en savoir plus, voici le but de nos jeunes globe-trotteurs. Récemment, ils ont pu admirer les vertigineuses hauteurs de la futuriste tour de verre Burj Khalifa, la plus haute tour du monde (elle mesure quand même 800 mètres de haut, soit presque 3 fois la tour Eiffel !) Après Dubaï, passeport en poche et valises virtuelles bouclées, les élèves se sont retrouvés tout étonnés en Italie, devant l’incroyable tour de Pise, qui penche, qui penche, qui penche… Tombera ? Tombera pas ? Quelles prouesses technologiques incroyables il aura fallu pour éviter à la tour de s’effondrer, ce qui aurait été vraiment dommage, avouons-le ! Epoques éloignées, architectures différentes, pour une utilité unique : nous faire rêver ! Le voyage continue ! C’est en effet à l’autre bout du monde, à des heures et des heures de bateau des côtes du Chili, en plein Pacifique sud, en Polynésie, que nos élèves se sont rendus. Rapa Nui ! Nous, nous l’appelons l’Ile de Pâques, la Isla de Pasqua en chilien. Là, ils ont rencontré des colosses...

« Quoi de neuf ? »

« Quoi de neuf ? » Mais oui, tiens, quoi de neuf dans la vie de nos élèves ? Tout plein d’événements, qu’ils ont l’occasion de pouvoir partager avec leur enseignante et leurs camarades. Inspiré de la pédagogie Freinet, ce moment d’échange entre élèves est un rendez-vous hebdomadaire apprécié de tous. Chacun a, dans la semaine, pendant les vacances, le temps d’un week-end, eu l’occasion de vivre des moments forts : l’un d’eux sera sélectionné et le challenge est de le présenter de manière passionnante à toute la classe en quelques minutes. Le but est de permettre à chacun de prendre la parole en public sans avoir peur de le faire, de partager son coup de cœur, de donner envie aux autres. Chaque semaine, certains élèves parlent d’un livre qu’ils ont dévoré, d’autres chantent le dernier morceau qui les a emballés. On en a aussi vu danser, réciter un poème, décrire un tableau exposé au musée. D’autres ont commencé à prendre des cours de dessin, voyagé chez leurs grands-parents en province, vu la neige pour la première fois, adopté un chien ou un chat, aidé à nettoyer une plage parce que chaque geste vert compte. Quelquefois, un petit frère ou une petite sœur est venu agrandir la famille. Comme les plus grands, on parle d’escape game, de cinéma, d’une information entendue à la télé et qui intrigue, on présente un exposé, on reproduit une petite expérience scientifique rigolote. Partager ses passions, apprendre à partager ses sentiments, un rituel passionnant pour chacun en...

Poster des Règles de vie en classe

Mettre en place des règles de vie en classe peut paraître un peu compliqué pour que chacun s’en souvienne et les applique tout au long de l’année. Au CE2, les élèves ont travaillé sur ce sujet et ont créé leur propre poster. Dans des bulles « façon BD », colorées, vives, dynamiques, ils ont écrit ce qu’il leur fallait pour être heureux à l’école, et ce qui est utile pour bien travailler, dans des conditions parfaites. Bien en vue dans la classe, ce poster est bien utile et bien agréable à consulter. Décider ensemble de règles simples, vraiment, il en faut peu pour être heureux à...

Arbre d’automne, poésie d’automne

L’automne, qui vient d’arriver, ne doit pas nécessairement rimer avec Verlaine, ses sanglots longs, ses violons et être monotone : au contraire ! Vous en voulez la preuve ? La classe du CE2 s’est ornée cette semaine d’un sublime Arbre d’automne, réalisé par les élèves. Haut de presque un mètre, pétillant de couleurs, il lève bravement ses branches couvertes de feuilles joyeuses et fait chanter la poésie, puisqu’il mêle équilibre géométrique et figures graphiques élégantes. Cet Arbre d’automne, habillé d’art par la main enthousiaste des élèves, racontera volontiers des histoires et murmurera des contes à qui saura l’écouter, puisqu’il est entouré de livres passionnants, invitation à la lecture, à la découverte, aux paysages roux et aux rêves qui commencent là, juste derrière la fenêtre de la classe, pour nous emporter vers des contrées lointaines pleines de fantaisie et de découvertes. S’agit-il d’un chêne solide, du sommet duquel on admire l’horizon, ou d’un arbre aux feuilles mêlées, qui parle plusieurs langues ? Qui sait, il garde ses nombreux mystères ! Il est tellement beau, cet Arbre d’automne, qu’il illustrera aussi la couverture de l’album de photos que vous recevrez bientôt : quel...

Elections à l’EIMLV

La semaine dernière, la salle polyvalente s’est transformée en bureau de vote à l’occasion des élections des délégués de classe du cycle 3. Isoloirs, urne, bulletins de vote, enveloppes, registre électoral, tout était prêt pour que les élèves puissent découvrir les conditions réelles d’une élection. C’est ainsi que munis de leur pièce d’identité et carte d’électeur, ils ont élu leurs représentants titulaires et suppléants. Les enseignants et membres du personnel ont endossé les rôles d’assesseurs et président de bureau de vote. M. Marcel OULES, maire de Chanteloup-en-Brie, est venu officier vendredi en tant que président du bureau de vote mais aussi assurer le dépouillement des bulletins lors de l’élection en classe de CM1. Il a pu à cette occasion saluer le travail des enseignants sur l’éducation civique et morale, et celui des élèves candidats souhaitant œuvrer pour la collectivité mais aussi pour la qualité de leur programme de campagne électorale. #eimlv #élections #déléguésdeclasse...