Un voyage dans le passé!

Un voyage dans le passé ! Le mardi 24 septembre 2019, nous avons fait un grand bond dans le passé et nous nous sommes retrouvés en 1909 dans un petit village de La Marne. A l’école d’Oeuilly, la maîtresse, vêtue d’une blouse grise nous a accueillis pour une leçon de calcul, de morale et d’écriture. Elle nous a d’abord fait mettre en rang : à gauche : les garçons, à droite : les filles. Nous avons dû revêtir, nous aussi, une blouse, avant de pouvoir rentrer dans la classe. Autrefois, les enfants venaient à l’école avec leur cartable (s’ils avaient la chance d’en avoir un), une bûche de bois pour alimenter le poêle et leur gamelle car il n’y avait pas de cantine. A cette époque, les filles et les garçons étaient souvent séparés : il y avait une école de filles et une école de garçons. Il n’y avait qu’une seule classe dans laquelle se trouvaient les enfants de 6 à 12 ans. A l’école d’Oeuilly, nous étions tous dans la même classe mais les garçons étaient assis d’un côté et les filles, de l’autre. Chaque enfant était assis sur un banc, face à un pupitre dont il pouvait soulever le couvercle pour ranger ses affaires. Pas question de s’agiter : les enfants devaient poser les deux mains sur le pupitre et les garder immobiles. Dans le pupitre, il y avait un trou dans lequel se trouvait un encrier ; une plume et un porte-plume étaient posés dans une rainure sur le haut du pupitre. Le bureau du maître ou de la maîtresse était placé sur une estrade. Au tableau, il y avait chaque jour...

Un grand merci enneigé!

Un charmant petit lutin, joyeux,  courageux et motivé, a entrepris ce matin, de saler et donc de sécuriser, le chemin piétonnier allant du parking à  l’école. Restant motivé, ce même petit lutin, ne comptant ni sa peine ni son temps, pensant sans doute aux calories perdues et à l’abonnement pour la salle de sport économisé, a entrepris ensuite, de déblayer une bonne partie du chemin allant du petit portillon d’entrée jusqu’à la cour de l’école. Nous tenons à remercier chaleureusement ce souriant petit lutin, altruiste et doté d’un fameux sens de l’initiative,  ainsi que tous les parents qui, régulièrement, de façon discrète et bénévole donnent de leur temps, de leur énergie et de leur bonne humeur pour faire en sorte que l’école vive et fonctionne. Sans eux nous ne pouvons rien! Sans vous, nous ne pouvons rien! MILLE MERCIS!!! L’équipe éducative    ...

...

Le tableau numérique

  J’ai été très heureuse car je l’ai attendue depuis très longtemps. Les autres élève de CM2 étaient tous aussi contents que moi car c’est la nouveauté, la nouvelle technologie qui vient à nous. Je n’étais pas mauvaise en technologie, donc je savais un peu ce que l’on pouvait faire, mais maintenant j’en ai appris plus et je suis bluffée par toutes ses fonctionnalités. Ce que j’aime quand on l’utilise c’est que c’est différent, nous n’écrivons pas, nous n’avons pas besoins de cahiers, pas d’exercices (ou peu), et c’est ça qui est génial ! Il n’y a rien à améliorer car je le trouve très bien comme ça. Nous avons aussi reçu les  ordinateurs, je les trouve très facile d’utilisation. On passe déjà beaucoup de temps dessus mais ce serait cool d’en passer encore...

Nouvelle rentrée, nouveaux élèves, nouveaux parents…

Nouvelle rentrée, nouveaux élèves, nouveaux parents…  et nouveau pique-nique de bienvenue! En effet, ce samedi 8 septembre, se tenait le traditionnel pique-nique de bienvenue de l’école internationale. Ce pique-nique lance le début de chaque année scolaire en initiant une rencontre conviviale entre les salariés, les nouveaux arrivants dans l’école, les parents et enfants actuels et les anciens. La journée est ponctuée de deux événements majeurs: le matin, se tient une assemblée générale du Conseil d’Administration de l’Association de Gestion et d’Administration (AGA) qui gère, au quotidien, cette petite entreprise qu’est notre école; l’après-midi, a lieu l’assemblée générale de l’APEBE: Association Pour l’Enseignement Bilingue dans l’Est parisien. Cette journée ne devait pas faillir à une tradition ancrée à l’école, depuis de longues années désormais. Durant ces deux assemblées, furent présentés, le rapport moral et financier de chaque association, les rôles et les missions de chacune d’elle. Des élections eurent lieu, des résolutions furent déjà votées… Bref, le ton était donné, notre école est une école parentale: sans l’aide et l’investissement des parents, elle ne peut plus fonctionner! Diantre! Ce constat, une fois posé, aurait pu refroidir les nombreux parents présents! Tout au contraire, ce fut avec beaucoup d’enthousiasme que les équipes furent reconstituées afin d’aborder cette nouvelle année scolaire avec toute la vitalité qui caractérise l’esprit EIMLV! Il faut dire que les parents déjà gestionnaires, avaient su insuffler, en quelques mots, une envie de participer à cette belle aventure: gérer l’école de son enfant n’est pas une chance donnée à tout le monde et les parents présents en avaient bien conscience. « Et le pique-nique, me diront les lecteurs attentifs de mon article, a-t-il trouvé...