Quand l’EIMLV fait son show…

Quand l’EIMLV fait son show, ce sont …. … des journées passées à rechercher une salle prête à accueillir plus de trois cents personnes et des moments de grande angoisse à l’idée de ne pas en trouver une car la date approche et toujours pas de salle en vue ! … des idées pour confectionner de jolis cadeaux, éco-labellisés, destinés au marché de Noël et d’innombrables moments de convivialité pour les réaliser. … des propositions et des recherches de menus de fête à servir le jour J. … des préparations culinaires faites maison. … des ateliers ludiques et créatifs. … une organisation réglée au cordeau pour que tout se passe bien. … des parents bénévoles, souriants et présents pour préparer, animer et ranger lorsque la musique s’arrête et que la fête se termine. Quand l’EIMLV fait son show, c’est aussi … …. un spectacle bilingue préparé par une metteuse en scène digne des productions hollywoodiennes (mais au goût vestimentaire quelque peu incertain!). … une chorale d’enfants animée par un professeur de musique extraordinaire au look tout aussi improbable ! … des chorégraphies dynamiques et recherchées orchestrées par notre Kamel Ouali local. … des enfants motivés et joyeux, prêts à monter sur scène et à donner le meilleur d’eux-mêmes pour offrir à leur famille de jolies images de joie et d’harmonie. … des anciens élèves venus nous retrouver pour recevoir leur diplôme de Cambridge ou pour tout simplement passer, avec nous, un bon moment (et nous faire prendre conscience que le temps passe, hélas, beaucoup trop vite!). Quand l’EIMLV fait son show, ce sont encore… … des heures de travail, de recherches,...

Un voyage dans le passé!

Un voyage dans le passé ! Le mardi 24 septembre 2019, nous avons fait un grand bond dans le passé et nous nous sommes retrouvés en 1909 dans un petit village de La Marne. A l’école d’Oeuilly, la maîtresse, vêtue d’une blouse grise nous a accueillis pour une leçon de calcul, de morale et d’écriture. Elle nous a d’abord fait mettre en rang : à gauche : les garçons, à droite : les filles. Nous avons dû revêtir, nous aussi, une blouse, avant de pouvoir rentrer dans la classe. Autrefois, les enfants venaient à l’école avec leur cartable (s’ils avaient la chance d’en avoir un), une bûche de bois pour alimenter le poêle et leur gamelle car il n’y avait pas de cantine. A cette époque, les filles et les garçons étaient souvent séparés : il y avait une école de filles et une école de garçons. Il n’y avait qu’une seule classe dans laquelle se trouvaient les enfants de 6 à 12 ans. A l’école d’Oeuilly, nous étions tous dans la même classe mais les garçons étaient assis d’un côté et les filles, de l’autre. Chaque enfant était assis sur un banc, face à un pupitre dont il pouvait soulever le couvercle pour ranger ses affaires. Pas question de s’agiter : les enfants devaient poser les deux mains sur le pupitre et les garder immobiles. Dans le pupitre, il y avait un trou dans lequel se trouvait un encrier ; une plume et un porte-plume étaient posés dans une rainure sur le haut du pupitre. Le bureau du maître ou de la maîtresse était placé sur une estrade. Au tableau, il y avait chaque jour...

Un grand merci enneigé!

Un charmant petit lutin, joyeux,  courageux et motivé, a entrepris ce matin, de saler et donc de sécuriser, le chemin piétonnier allant du parking à  l’école. Restant motivé, ce même petit lutin, ne comptant ni sa peine ni son temps, pensant sans doute aux calories perdues et à l’abonnement pour la salle de sport économisé, a entrepris ensuite, de déblayer une bonne partie du chemin allant du petit portillon d’entrée jusqu’à la cour de l’école. Nous tenons à remercier chaleureusement ce souriant petit lutin, altruiste et doté d’un fameux sens de l’initiative,  ainsi que tous les parents qui, régulièrement, de façon discrète et bénévole donnent de leur temps, de leur énergie et de leur bonne humeur pour faire en sorte que l’école vive et fonctionne. Sans eux nous ne pouvons rien! Sans vous, nous ne pouvons rien! MILLE MERCIS!!! L’équipe éducative    ...

...

Le tableau numérique

  J’ai été très heureuse car je l’ai attendue depuis très longtemps. Les autres élève de CM2 étaient tous aussi contents que moi car c’est la nouveauté, la nouvelle technologie qui vient à nous. Je n’étais pas mauvaise en technologie, donc je savais un peu ce que l’on pouvait faire, mais maintenant j’en ai appris plus et je suis bluffée par toutes ses fonctionnalités. Ce que j’aime quand on l’utilise c’est que c’est différent, nous n’écrivons pas, nous n’avons pas besoins de cahiers, pas d’exercices (ou peu), et c’est ça qui est génial ! Il n’y a rien à améliorer car je le trouve très bien comme ça. Nous avons aussi reçu les  ordinateurs, je les trouve très facile d’utilisation. On passe déjà beaucoup de temps dessus mais ce serait cool d’en passer encore...