25 ans déjà !

  Samedi 25 mai 2019  à partir de 11H30 l’EIMLV fêtera ses 25 ans ! L’invitation était lancée depuis quelques semaines par mail et via les réseaux sociaux : l’EIMLV se préparait à fêter, le 25 mai, son premier quart de siècle. Déjà ! Tant que cela ! Ce n’est pas vrai ! Ce n’est pas possible ! Je n’y crois pas ! Et pourtant…. il faut se rendre à l’évidence, nos calendriers et nos smartphones sont là pour l’attester : 25 ans ont bel et bien passé ! Il me semble cependant, que c’était hier que s’ouvraient, pour la première fois, les portes de notre école cachée au cœur du CREPS de l ‘époque. Les portes ! … c’est beaucoup dire, car à l’époque, il n’y avait même pas encore de portail pour fermer la cour de récréation! En ces temps-là, les bâtiments étaient des préfabriqués bien fatigués déjà, la cour était un sous-bois parsemé de glands et de marrons en automne et il y avait même un bac à sable pour accueillir les jeux des plus jeunes. Un tronc d’arbre coupé accueillait les enseignants chargés de surveiller les récréations. La pause méridienne se déroulait au terrain, des cours de dessin se tenaient devant le château, il y avait des élevages de poussins, de gerbilles, de chinchillas, de papillons. Des bébés pies et un écureuil domestique étaient récupérés par les enfants, qui les ramenaient à l’école pour qu’on les sauve. En ces temps-là… Tous ces mots, tous ces souvenirs sont revenus à la mémoire des plus anciens hier, lorsqu’ils se sont retrouvés, avec force sourires, embrassades et exclamations dans la cour de la nouvelle école. Il y avait dans...

Mais qu’ont-ils fait pour mériter pareille peine ?

  Samedi 18 mai 2019, un travail de titans attendait les participants à la nouvelle journée de travaux organisée par la commission technique. En effet, un chantier nécessitant force, courage et endurance attendait les inconscients qui s’étaient engagés (engagez-vous qu’ils disaient!!!) à donner un coup de main pour aménager l’îlot central de la cour de récréation. Les organisateurs de la journée, s’attendaient, certes, à donner beaucoup d’énergie pour venir à bout des racines de l’arbre qui occupait initialement le terre-plein, mais n’imaginaient pas la dose de force qu’il fallait déployer à chaque cognée pour y arriver. Qu’à cela ne tienne, c’est avec beaucoup de bonne humeur que tous ces « gros bras » se mirent à l’ouvrage et se relayèrent, (l’union fait la force dit-on dans un petit pays limitrophe !) pendant de longues heures pour casser, petit à petit, ces racines fort récalcitrantes. Ils étaient soutenus dans leurs efforts par quelques personnes du sexe dit faible (hum!) qui leur apportèrent thé, café, boissons sucrées, eau et viennoiseries et qui fournirent les pansements nécessaires à protéger les petits bobos découlant de ces travaux de forçats ! Pendant ce temps, deux mamans se livraient à des tâches moins fatigantes sans doute, mais nécessitant patience et précision : il fallait poser des films occultants sur les vitres de la classe du CE1. A midi trente, une pause repas s’imposa et c’est avec un ouf de soulagement que les bûcherons quittèrent le chantier pour déguster, avec plaisir et délectation, les différents plats préparés par quelques dames conscientes que, l’estomac vide, la gente masculine est nettement moins efficace ! Le repas fut court (trop court à entendre certains!) et...

Un grand merci enneigé!

Un charmant petit lutin, joyeux,  courageux et motivé, a entrepris ce matin, de saler et donc de sécuriser, le chemin piétonnier allant du parking à  l’école. Restant motivé, ce même petit lutin, ne comptant ni sa peine ni son temps, pensant sans doute aux calories perdues et à l’abonnement pour la salle de sport économisé, a entrepris ensuite, de déblayer une bonne partie du chemin allant du petit portillon d’entrée jusqu’à la cour de l’école. Nous tenons à remercier chaleureusement ce souriant petit lutin, altruiste et doté d’un fameux sens de l’initiative,  ainsi que tous les parents qui, régulièrement, de façon discrète et bénévole donnent de leur temps, de leur énergie et de leur bonne humeur pour faire en sorte que l’école vive et fonctionne. Sans eux nous ne pouvons rien! Sans vous, nous ne pouvons rien! MILLE MERCIS!!! L’équipe éducative    ...

Changement de look au CP!

Le vendredi 16 novembre était à marquer d’une pierre ( ou peut-être serait il plus exact de dire d’une table!) blanche. En effet, les enfants du CP, en arrivant à l’école, étaient ravis de découvrir leur classe remeublée de tables et de chaises aux coloris joyeux. C’était, dans le couloir, pléthore de commentaires : Nos tables sont arrivées ! Ça y est, j’ai ma nouvelle chaise ! T’as vu, les CP ont de nouvelles tables ! Waouh, c’est joli chez les CP ! Oui, et alors, me direz-vous, pas de quoi en faire toute une histoire ! Mais oui, justement, vous répondrai-je… … Ce changement de mobilier a fait l’objet d’une histoire à suspense et maints rebondissements sont venus en jalonner les chapitres. Jugez plutôt : Septembre 2018 : un vote en Aga valide le besoin de changer le mobilier du CP. Ne perdant aucune minute et saisissant cet accord au bond (sait-on jamais, un revers de fortune est si vite arrivé !), j’effectue une première étude comparative sur catalogue. Le choix est arrêté : certaines tables et chaises seront réglables en fonction de la taille des enfants, d’autres seront fixes, les coloris sont déterminés : jaune et bleu (cela mettra du soleil dans les yeux pour les jours de pluie!) . Madame la Trésorière passe la commande. Jusque là, tout se passe au mieux : les meubles arriveront pendant les vacances d’automne, cela nous permettra de procéder tranquillement à leur installation et à l’évacuation des anciens. Avant les vacances, les enfants sont prévenus, le nouveau mobilier va arriver : il s’agit donc de retirer toutes les balles de tennis qui équipent les pieds des chaises et de les stocker dans...

Le tableau numérique

  J’ai été très heureuse car je l’ai attendue depuis très longtemps. Les autres élève de CM2 étaient tous aussi contents que moi car c’est la nouveauté, la nouvelle technologie qui vient à nous. Je n’étais pas mauvaise en technologie, donc je savais un peu ce que l’on pouvait faire, mais maintenant j’en ai appris plus et je suis bluffée par toutes ses fonctionnalités. Ce que j’aime quand on l’utilise c’est que c’est différent, nous n’écrivons pas, nous n’avons pas besoins de cahiers, pas d’exercices (ou peu), et c’est ça qui est génial ! Il n’y a rien à améliorer car je le trouve très bien comme ça. Nous avons aussi reçu les  ordinateurs, je les trouve très facile d’utilisation. On passe déjà beaucoup de temps dessus mais ce serait cool d’en passer encore...

Nouvelle rentrée, nouveaux élèves, nouveaux parents…

Nouvelle rentrée, nouveaux élèves, nouveaux parents…  et nouveau pique-nique de bienvenue! En effet, ce samedi 8 septembre, se tenait le traditionnel pique-nique de bienvenue de l’école internationale. Ce pique-nique lance le début de chaque année scolaire en initiant une rencontre conviviale entre les salariés, les nouveaux arrivants dans l’école, les parents et enfants actuels et les anciens. La journée est ponctuée de deux événements majeurs: le matin, se tient une assemblée générale du Conseil d’Administration de l’Association de Gestion et d’Administration (AGA) qui gère, au quotidien, cette petite entreprise qu’est notre école; l’après-midi, a lieu l’assemblée générale de l’APEBE: Association Pour l’Enseignement Bilingue dans l’Est parisien. Cette journée ne devait pas faillir à une tradition ancrée à l’école, depuis de longues années désormais. Durant ces deux assemblées, furent présentés, le rapport moral et financier de chaque association, les rôles et les missions de chacune d’elle. Des élections eurent lieu, des résolutions furent déjà votées… Bref, le ton était donné, notre école est une école parentale: sans l’aide et l’investissement des parents, elle ne peut plus fonctionner! Diantre! Ce constat, une fois posé, aurait pu refroidir les nombreux parents présents! Tout au contraire, ce fut avec beaucoup d’enthousiasme que les équipes furent reconstituées afin d’aborder cette nouvelle année scolaire avec toute la vitalité qui caractérise l’esprit EIMLV! Il faut dire que les parents déjà gestionnaires, avaient su insuffler, en quelques mots, une envie de participer à cette belle aventure: gérer l’école de son enfant n’est pas une chance donnée à tout le monde et les parents présents en avaient bien conscience. « Et le pique-nique, me diront les lecteurs attentifs de mon article, a-t-il trouvé...